skip to Main Content

Les indices «ISR» résistent davantage

160421_agefiSur le front Environnement, Social, Gouvernance (ESG), la situation des entreprises suisses s’est globalement améliorée en mars, puisqu’elles affichaient un ratio de 59% d’informations positives (41% de négatives), contre 49% en février. Une fois n’est pas coutume, Syngenta apparaissait du côté des sociétés affichant un bilan positif en termes de réputation ESG, suite à la publication des résultats de son Good Growth Plan comprenant six engagements pour 2020 en matière d’agriculture durable et de développement des communautés rurales. Ainsi, en 2015, son Programme pour des conditions de travail équitable (Fair Labour) couvrait plus de 27.000 fournisseurs représentant 84% des fermes lui livrant des semences à l’échelle internationale, et ses opérations indiennes recevaient l’accréditation de la Fair Labor Association. Barry Callebaut était lui félicité pour sa ligne de cacao durable Horizons et pour l’introduction d’un système de paiement mobile à l’attention des cultivateurs de cacao en Côte d’Ivoire. SGS publiait son rapport de durabilité 2015 et se félicitait de son statut de leader sectoriel dans les indices Dow Jones Sustainability et Carbon Disclosure Project. De son côté, Zurich Insurance Group lance un appel en faveur de la création de places d’apprentissage aux Etats-Unis, répondant à un défi lancé récemment par Barack Obama. Swisscom se distingue sur le plan des produits à forte valeur sociale ajoutée en offrant à ses clients la possibilité de commander le Fairphone 2, un appareil d’origine néerlandaise pionnier en termes de minéraux provenant de filières équitables ainsi que sur le plan de la facilité de réparation (pas d’obsolescence programmée). Suite…

Publication by Covalence & BBGI Group | Source: L’Agefi

Back To Top