skip to Main Content

Pourquoi les recettes tirées des minerais par les pays africains sont-elles encore faibles ?

Une politique minière inadéquate et un régime fiscal statique expliquent en partie le fait que l’Etat africain tire peu profit de l’industrie minière, contrairement à  l’Australie.  En Afrique, les parts revenant à  l’Etat sont moindres comparées à  celles des autres régions et pays comme l’Australie.  Le tout dernier rapport du groupe d’études internationales sur les investissements miniers en Afrique apporte beaucoup d’éclaircissements. Parmi les chapitres qui jalonnent cette recherche fouillée, nous nous sommes concentrés sur celui relatif au partage des recettes entre les Etats et les groupes miniers. Ainsi, en 2010, année phare pour l’industrie extractive, le bénéfice global net a atteint 110 milliards de dollars, en progression de 156% pour des actifs évalués à  1000 milliards de dollars.  D’une part, les pays africains n’ont pas imposé une taxe sur les gros bénéfices de l’industrie extractive et, d’autre part, ils ne participent pas, en général, aux activités d’extraction.  Pour sa part, le revenu global des activités minières était de 400 milliards de dollars durant la màªme année, en hausse de 32%. More…

Message received by Covalence | Region: Africa |  Source: LesAfriques | Correspondent: Barthélémy Kilosho, ENTRAIDE

Back To Top